vendredi 3 juin 2011

ADN-Y des BEAUGRAND-CHAMPAGNE

État de la situation au 2011-juin-3 au sujet de l'ADN du chromosome Y des hommes qui descendent de Jean BOUGAREN dont le patronyme est aujourd'hui BEAUGRAND-dit-CHAMPAGNE, BEAUGRAND et CHAMPAGNE que nous désignerons par BC.

Deux nouveaux marqueurs SNP ont été découverts dans mon ADN-Y dans le cadre du projet Walk Through the Y (WTY) de FTDNA.

Les BC participant au projet Patronymique BEAUGRAND se sont tous révélés posséder ces deux mutations appelées L552 (2947377) et L553 (13087530). Leur position sur le ch Y est indiquée entre parenthèses.

Quatorze hommes ne portant pas le patronyme BC mais appartenant au même haplogroupe R-L2 se sont fait tester pour savoir s'ils possédaient aussi ces deux mutations. Or, il semble que ces deux mutations soient limitées aux BC.

Les ascendances documentées des BC convergent toutes sur Jean Baptiste BEAUGRAND, fils unique survivant du couple Jean BC et Marguerite SAMSON.
Ils possèdent par surcroît tous la même signature ADN-Y.
On peut donc raisonnablement conclure que leur signature ADN-Y est celle de l'ancêtre Jean Baptiste, et si ce dernier est bien le fils biologique de Jean BOUGAREN, ils possèdent la signature du premier BC à s'établir en terres d'Amérique.




Lieu dit BOUGAREN à Bernon, arr. de Sarzeau, Bretagne (Morbihan)

J'ai examiné à nouveau la signature manuscrite de l'ancêtre Jean BEAUGRAND-CHAMPAGNE.
Il signa une première fois BOUGAR*N et la seconde BOUGUAR*N où le signe * pourrait être un e, o, ou a .. d'où Bougeran, Bougeren et Bougueron.

Dans les régistres paroissiaux de Sorel et région de Berthier, le nom de BEAUGRAND pour ses descendants ne se fixe que deux générations plus tard.

Grâce à Google qui archive systématiquement les anciens documents et qui rend ces trésors disponibles sur le web, j'ai découvert qu'il existe un lieu dit le Bougaren à Bernon près de Sarzeau, arrondissement de Vannes en lande Bretonne.

Si vous examinez la carte Cassini de cette région de Bretagne http://bit.ly/leVSP9
et celui des iles de Berthier/Sorel où s'établit notre homme (voir la carte affichée sur mon blogue Jean B. aimait la proximité de la mer*), on ne peut y trouver qu'une ressemblance. Pure coincidence sans doute...


Ce lieu est mentionné d'intérêt archéologique dans le
BULLETIN 
ARCHÉOLOGIQUE 

DU 

COMITÉ DES TRAVAUX HISTORIQUES 

ET SCIENTIFIQUES 
ANNÉE 1894

à  
http://archive.org/stream/bulletinarcheol1894fran/bulletinarcheol1894fran_djvu.txt
ou  à
http://bit.ly/10soxzP